Arh Meg'Idor
Forum déconseillé au moins de 18 ans.. Nous laissons libre cours à notre imagination et ce dans tous ses dérivés. Si vous décidez de nous rejoindre c'est en connaissance de cause. En aucun cas le staff sera tenue pour responsable de vos actes. Membres respectueux et conviviaux bienvenue, autres passez votre chemin. A présent : Choisissez votre camp.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une filature et une danse ? [Hémé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Démétryos
Adepte des Ténèbres
Adepte des Ténèbres


Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 06/09/2013

Lexique des pouvoirs
Niveau: Zétas
Spécialité: ////******////
Points: 0

MessageSujet: Une filature et une danse ? [Hémé]   Dim 14 Aoû - 22:17

"Une filature et une danse ?"

______________________________________________

Il fallait que je les suive. Ces gens, ou plutôt ces ombres m'intriguaient et je suis sûr à 99% qu'ils y sont pour quelque chose dans l'explosion, d'autant plus qu'elle n'était pas magique. Un dernier regard en arrière pour regarder la demoiselle me fit sourire quant à sa première remarque. Je me surpris à lui lancer un regard doux et tendre, chose qui ne m'est pas arrivé depuis …. Oui, depuis quand ? Et surtout, depuis quand je lui lance ce genre de regard ? Est-ce que ce n'est que pour elle ? Tout devient confus dans ma tête. Des images du passé me viennent mais c'est étrange, ce n'est pas sur le monde des zétas, plutôt celui des humains ? Elle est là, devant moi à me sourire tandis que je lui rends. Elle ferme lentement les yeux alors que nos visages se rapprochent avec tout autant de lenteur. Au moment où nos lèvres allaient se toucher, une nouvelle explosion retentit, bien moins puissante que la première mais assez pour me faire revenir au présent. J'avais déjà eu une vision de ma vie passée mais pas aussi net et réel. C'était …. Une expérience intéressante je dirais. Elle finit par me poser une question sur la nature de l'explosion.

-Une explosion, non magique, peut-être de la TNT ou de la nitroglycérine. Il m'a semblé apercevoir des ombres descendre dans les égouts. Je vais les suivre, je te recontacte dès que je saurais où ils se cachent. Ça ne devrait pas prendre trop longtemps.

Si il y avait un tant soit peu de lumière, les gens verraient de la brume noire m'entourer à ce moment précis. Une fois dissipé, mon corps n'était que brouillard d'ébène alors que je m'enfonçais dans le sol pour revêtir la forme d'une ombre, rapide et insaisissable. Avec vivacité, je descendis l'immeuble pour rejoindre les égouts. De là, je n'avais qu'à suivre le son des pas qui résonnait à travers le gigantesque réseau de tuyaux. Après plusieurs minutes de pistage à la vitesse d'un tgv magique à vitesse de pointe, je voyais au loin, grâce à ma vision nocturne naturelle, un homme qui fermait la marche d'un groupe composé d'une dizaine de personnes dont certains d'entre eux tenaient des charges explosives qui n'avait pas encore servies, bingo. Je finis ma course dans l'ombre de l'homme pour économiser mes forces, la petite bande m'amenant malgré eux à leur point de chute. De nouveau après quelques minutes, ils remontèrent à la surface à côté d'un entrepôt désaffecté pas si désaffecté que ça apparemment. Je me séparais de mon moyen de locomotion pour rejoindre un coin baigné dans les ténèbres, là où personne ne me verra même en plissant les yeux si fort qu'ils ne verront que leurs cils. Ils déposèrent les charges dans le bâtiment avant de se séparer sans un mot, surement qu'il y a un télépathe dans le groupe. Je finis par contacter Héméra par le même procédé.

-Je suis devant un vieux bâtiment abandonner, c'était bien des gars, une dizaine de personnes à peu près, ils y ont déposé des explosifs.

Toujours par télépathie, je lui montrais l'endroit où j'étais. Sans plus attendre, je montais sur le toit après avoir attendu qu'il n'y ait plus personne. De toute façon, les pister tous serait inutile, je connaissais maintenant leur entrepôt, c'était largement suffisant pour le moment. Un rapide coup d'œil par une fenêtre de toit me permettait de voir qu'ils se préparaient pour quelque chose de gros si ce n'est pas pour une guerre. Me redressant de tout mon long, j'observais les alentours du bâtiment. Zone industriel tout ce qu'il y a de plus banal apparemment, une clôture qui fait tout le tour de l'entrepôt en plus d'un gros ‘'Défense d'entrée'' par-dessus. Hum… Puis, au loin, je remarque une silhouette qui trottine. Tout en me rapprochant de l'individu, je reconnus mon chauffeur dans les égouts. Décider à voir où il va, je finis par me retrouver malgré moi devant ce qui semble être l'une des plus grosses boites de nuit de la ville, le gars étant rentré par derrière sans difficulté. Souriant, je changeais ma tenue pour une plus approprié avant de me retrouver non loin de l'entrée principale.

-Très chère, rejoins moi avec ta plus belle tenue, on va danser ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arhmeg-idor.forumactif.org
Héméra
Adepte de la magie universelle
Adepte de la magie universelle


Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation : Invisible

Lexique des pouvoirs
Niveau: Zétas
Spécialité: Conservation
Points: 0

MessageSujet: Re: Une filature et une danse ? [Hémé]   Mar 30 Aoû - 9:21

Héméra & Démétryos
"Un souvenir au delà du temps"



Une folie douce

 Elle le fixa s'apprêtant à croiser les bras avant de recevoir son sourire comme un coup de poing en plein plexus. Elle resta figée comme une statue ayant l'espace d'une seconde l'impression de voir l'homme derrière le zéta. Elle redescendit sur terre quand il disparu à la poursuite des ombres. Elle serra les dents, après tout elle avait dut rêver c'est ça, elle n'avait pu que rêver ce sourire et cette expression sur son visage. Elle détourna les yeux vers la nuit qui s'obscurcissait de minute en minute. Bientôt il serait à son zénith, bientôt s'il avançait dans son enquête il en serait au même point qu'elle. Elle se demanda une seconde si elle n'avait pas mieux à faire ce soir ? Gagner quelques heures de sommeil et de cauchemars agrémentés de rêves qui la réveillent en sueur avec une douleur indicible dans le corps. Il leur ait si facile à eux deux, d'imaginer qu'oublier peut être possible, quand la personne vous pouvez la sentir dans chaque fibre de votre corps. Quand il vous contacte par la pensée, quand vous n'avez qu'à fermer les yeux pour savoir où il se trouve.

Elle essuya une larme au coin du cil avant de visualiser l'endroit qu'il lui montrait. Et alors ? En quoi cela pouvait intéresser un zéta des ténèbres ? Elle aurait presque tapé du pied dans son énervement avant de décider qu'il se débrouillerait, elle avait fait sa part largement ce soir, et on allait lui ficher la paix ! Elle se télétranporta au temple de lumière, apparaissant dans ses appartements secrets avant de jeter rageusement la tenue qu'il avait complimentée et se glissa dans sa douche. Mais à croire que ses pensées le ramenait directement à lui quand elle reçu sa seconde communication. Elle vira au rouge tomate, même si les pensées ne pouvaient pas voir ce qu'elle faisait, elle plaqua ses mains sur son corps pour en cacher l'essentiel avant de devenir muette. Il voulait... Danser ? Si elle n'avait pas eut un minimum de restant de self contrôle elle aurait sans doute pété un cable. Elle inspira fortement, détacha sa voix pour répondre d'une tonalité neutre digne d'un répondeur.

« Envoie moi les coordonnées j'y serais dans dix minutes. »

Elle n'y croyait pas, il y avait forcément une mission, un objectif, lui aller danser et s'amuser ? Elle se lava en vitesse et se sécha tout aussi vite avant de réfléchir. Il voulait une tenue pour danser, celle de plus tôt ne conviendrait pas, on ne peut pas bouger les jambes comme on veut dedans. Mais si c'était vraiment de la danse qu'il voulait, elle sortit un short noir court, un tee-shirt de même couleur avec une semi veste courte rouge et enfila le tout terminant par des collant fantaisies et ses bots fétiches. Point besoin de se mirer dans le miroir, elle n'en avait pas le temps, elle se concentra et se téléporta dans un éclair de lumière à l'endroit convenu. Bon bah voila, ils allaient entrer en boite, elle avança et lui prit le bras sans lui laisser le temps de dire un mot et rejoignit la file de personnes qui faisaient la queue. Quand ce fut leur tour, et vu qu'elle doutait qu'il ait prévu elle sortit sa carte d'étudiante et de quoi payer les deux entrées pénétrant dans la boite et laissant au vestiaire sa veste avant d'avancer parmi la foule présente. Elle attendit, s'il voulait danser vraiment, mais elle en doutait, sinon elle était plus prête à avaler l'intégralité d'une boisson forte au bar. Vers lequel elle se dirigea finalement, prête à commander quelque chose de fort pour oublier qui elle accompagnait et comment il lui avait sourit plus tôt.





FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une filature et une danse ? [Hémé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama et la danse arabe...
» DANSE PORTAGE
» STAGE DE DANSE POLONAISE AVEC CHOREGRAPHE POLONAISE "Zpit LUBLIN Kaniorowej"
» DANSE"LA POLKA"
» Cherche école de danse classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arh Meg'Idor :: ANGELOS :: Boite de nuit-
Sauter vers: