Arh Meg'Idor
Forum déconseillé au moins de 18 ans.. Nous laissons libre cours à notre imagination et ce dans tous ses dérivés. Si vous décidez de nous rejoindre c'est en connaissance de cause. En aucun cas le staff sera tenue pour responsable de vos actes. Membres respectueux et conviviaux bienvenue, autres passez votre chemin. A présent : Choisissez votre camp.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Océanos, Zetas de l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Océanos Mu
Adepte de l'eau
Adepte de l'eau


Messages : 3
Date d'inscription : 24/08/2014

Lexique des pouvoirs
Niveau: Zétas
Spécialité: Combat Traditionnel
Points: 0

MessageSujet: Océanos, Zetas de l'eau    Dim 24 Aoû - 17:48

» Océanos Mu«


Crédits Alucard (Hellsing)
Fiche du Personnage
Surnom: Marshy
Age : 375 ans
Nationalité : Italienne
Situation familiale : (parents /frères /soeurs Sans famille
Statut (célibataire / en couple / amoureux ..) : Plutôt compliqué. Même s'il aimerait ne pas avoir d'attache.
Orientation sexuelle : Bisexuel
Emploi/Etudes : Botaniste
Groupes : Zeta d'eau
Spécialisation envisagée : Toutes.
Armes (pas obligatoire) : A part l'eau ? Ses dents.
But ou objectif : Avoir un poney. Son poney. Qu'il appellera Charly, car il a toujours rêvé d'en avoir un. Pour le teindre en rose et lui faire des tresses. Il n'est pas très porté par les idées des autres Zetas, préférant son petit coin de paradis.
Autres :
code du règlement:
 
Comment avez vous trouvé le forum ? : La fonda qui m'a invitée ~
Remarques ? : Ce fofo est perfect ~

Points forts / Points faibles
Qualités: Calme, intentionné, bienveillant malgré son manque de sourire et est plutôt social. Sérieux, à un sang-froid à toute épreuve et un côté touchant.
Défauts: Paresseux, se donne parfois trop pour les autres, parfois un peu à côté de la plaque. Trop gentil, n'est pas très joueur et n'a qu'un petit humour.
Aime: Les poneys ? L'eau, en général, prendre des bains de soleil et surtout se promener près de son temple.
Déteste: Les combats, les trahisons... Les mensonges. Et les... Souris.

Physique
On lui a toujours dis qu'il avait une sale tronche. Surtout quand il dort mal ou qu'il est trop fatigué après une journée à bosser comme un dingue. Du coup, lui, il le pense vraiment. Chaque fois qu'il s'observe dans le miroir, il ne peut pas s'empêcher de remarquer tous les défauts de son corps, comme les cernes sous ses yeux, qui semblent ne pas vouloir s'en aller si facilement et qui lui donnent l'air d'un croque-mort. Il fait peur à voir, les enfants pâlissent souvent en le voyant et parfois se mettent à courir, mais il s'en fiche. Ce ne sont que des enfants.

Sa peau est relativement pâle, sans aller dans le pot de peinture ou du côté de la personne qui ne sort jamais. Mais elle n'est pas vraiment douce, du moins du côté de ses mains et des ses pieds. Légèrement craqueler, il n'en prend pas vraiment soin alors qu'il pourrait les rendre facilement agréable au touché. Mais non. Il ne veut pas. Il préfère les avoir légèrement différente, prouvant qu'il travaillait la terre et qu'il bossait dur. Mais pas de crainte, le reste de sa peau est normale, lisse et toute mignonne... Malgré qu'elle ne semble pas faite pour bronzé au soleil, malgré le temps qu'il y passe.

Observez son visage. Il a une mâchoire carrée, un nez fin et plutôt long et des yeux de couleur noirs, assez petits à cause du manque flagrant de sommeil. On voit son charme animal qu'il dégage, ce petit plus qui fait de lui un être à part. Mais ne tentez pas de le lui dire, il ne vous croira pas. Mais il ne sourit pas souvent. Quel dommage alors qu'il a un si beau sourire ! Pas assez magnifique pour être dévastateur, mais qui ne ferait que donner une touche de douceur et de délicatesse dans ses formes dures et froides.

Sa crinière, aussi noire que le pelage d'un corbeau, n'a besoin d'aucun coup de peigne pour qu'elle soit lisse et brillante. Elle l'est de manière naturelle, mais, malgré ce petit coup de plus, elle n'a pas l'air très... Soigné. On voit directement que sa délicate chevelure, plutôt fine, n'est pas entretenue. Parfois trop grasse, le zéta a du mal à se glisser sous la douche pour se laver.

Niveau corpulence, il est relativement... Normal. 1m85 pour de maigres muscles sur le torse. Large d'épaules, il pourrait paraître assez effrayant, imposant, s'il n'était pas si fin. Comme une sorte de croc-mort. De plus, ses canines sont trop pointus pour être normales. Limées avant qu'il n'entre dans ce corps.

Caractère
Ce zéta n'aime pas la guerre. Il l'a fuit comme la peste, préférant éviter les coups et les problèmes. Il redouble d’ingéniosité pour pouvoir survivre, n'hésitant pas à se cacher ou à se montrer lâche dans un combat pour le gagner Mais il n'a pas peur de combattre. Il en est lassé. Devoir se régénérer, mourir, survire plutôt que vivre, encore décéder... C'est devenu un jeu répétitif. Il n'en pouvait plu plus. Il n'avait connu que ça. La violence, la douleur. Pas d'affection. La guerre, tout simplement. Mais il sait parfaitement se battre. C'est même inscrit dans ses veines...

Il connait la luxure. Il l'a déjà expérimenté. Il adore ça, même, mais il ne compte pas baigner dedans. Il préfère même s'en éloigner, sachant que son corps n'est donné que pour les personnes qui en vaillent vraiment la peine. Il n'est pas prêt de se laisser avoir facilement, laissant volontiers les autres observer son physique, mais sans pouvoir le toucher.

Mais bonne chance pour l'observer nu furtivement ! Il est plutôt embêté par l'idée qu'on le surprenne sans ses vêtements dans un moment inattendu. Cela le le terrifie. On pourrait le penser pudique, mais il peut sans aucun mal se dévêtir entièrement si c'est lui qui le choisi, qui le désire. Ce qui n'est guère la même chose, vous en conviendrez.

Océanos est réputé pour être très calme, bienveillant et qui possède un sang-froid à tout épreuve. Il serait également très souriant. Mais ce dernière point n'est plus qu'un lointain souvenir. L'humain qu'il possède n'était pas souriant de base, tentant de se créer une image sans pouvoir atteindre son objectif. Mais le zéta a gardé le reste. Il ne s'énerve jamais, qu'importe si on tente de le faire sortir de ses gongs. Il ne fera qu'observer l'énergumène sans même sourciller, limite blasé sans pourtant être vulgaire. Comme s'il lui parlait de la pluie ou du beau temps.

Part-contre, il est un peu trop bienveillant. La souffrance des autres le touche et il ne peut pas s'empêcher de vouloir porter secourir à quiconque aurait mal. Même s'il est son ennemi. Mais il n'en reste pas moins méfiant quand il s'agit d'un zéta. Normal après tout, un congénère peut facilement le tuer, contrairement aux autres... En tout cas, il ne prendra personne en pitié, et cherchera à être sage et gentil. Peut-être trop de compassion. Il ne comprendra pas forcément qu'une personne aurait besoin d'un peu plus de violence, d'être secouer comme un prunier, pour se sentir mieux.

Pourquoi son souhait est-il d'avoir un poney? Simple. Il y a un moment, une petite fille lui a décrit ses animaux nobles et puissants, parlant d'eux comme s'ils étaient les meilleurs mammifères du monde. Du coup, lui qui aime pouvoir comparer telle ou telle chose, en désirerait un ardemment... Et aussi, parce que l'humain qu'il possédait raffolait des poneys, étant son animal préféré.

Histoire

Cet histoire mettra en scène un homme et un zéta, comme dans les contes de fées qu'on aime raconter à nos enfants qui ont besoin d'une sorte de berceuse, le soir, pour s'endormir. Tout commence donc avec l'humain. Celui-ci a déjà passé l'âge de 35 ans. Il a été dans une église pendant de longues années, mais son mauvais comportement l'a poussé à se faire renvoyer. Il est devenu une autre personne, depuis. Quelqu'un de sombre, de pas forcément méchant, mais d’excentrique. Il a limé ses dents, fait pousser ses cheveux et s'est même amusé à porter des lentilles de couleur rouge pour ressembler à son idole : Dracula. Il était au chômage, dans la rue, quand il fut "choisi". Il est le dernier transport du zéta de l'eau, mais il peut voir les générations d'avant, des humains et des zétas, tous morts. Des souvenirs, des guerres et des fêtes. Il y avait aussi la civilisation qui se construisait, celle que le petit homme pensait qu'elle n'avait été construire que par les humains... Que les "dieus" n'existaient pas. Comme tant d'autres, il n'avait pas cru qu'ils pouvaient avoir fait tous ça. Et à présent, son caractère et celui du Zéta se combinèrent. Celui-ci s'appelait Océanos.

Pourquoi avoir été choisi ? Simple. Il était sur le passage, au mauvais endroit, au mauvais moment. La créature avait eu besoin d'un corps, l'ancien ayant été détruit par un congénère qui l'avait attaqué dans le dos, malgré ses multiples précautions pour éviter que cela se produise ; il n'avait pas fait assez attention, malheureusement. Du coup, le petit humain fut choisi. Océanos avait été surpris, au départ, en s'observant dans la glace. Mais il suffira pour se faire passer pour quelqu'un d'autre. Il s'en va trouver un travail en rapport avec les fleurs, changeant totalement d'idées de bases. Normalement, il choisissait plutôt quelque chose près de l'eau, comme maître nageur ou plongeur... Mais cette fois, il choisit d'être dans la botanique. Et il l'est encore, n'ayant vu aucun de ses congénères.

Mais et sa vie d'avant ? Il préfère l'oublier. Totalement. Il n'y a que des guerres, énormément, des batailles et des morts. Il n'y a qu'Héméra, zéta de lumière, qui ne préfère pas passer à la trappe. Elle est la seule qui se rapproche le plus d'une amie, même si ce n'est pas vraiment le cas. Il l'apprécie beaucoup, comme une sorte de petite soeur, et elle avait un peu le même état d'esprit que lui. Du moins, était-ce ainsi depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Il y avait également sa relation avec le zéta de l'air, Fujin, qui était plutôt compliqué. Celui-ci lui avait fait découvrir les plaisirs de la chair, de la luxure. Ses sentiments à son égard avaient été plus fort que prévu et une fois qu'ils furent séparer par les distances et ce genre de chose, Océanos avait finit par comprendre qu'il n'aurait pas plus que le corps. Il a donc tiré un trait sur lui, comme sur l'amitié qu'il pourrait avoir avec l'humanité, qui a préféré sa pomme malgré les pouvoirs que lui et les siens leur ont appris...


Fiche créée par Madouce pour Epicode




Dernière édition par Océanos Mu le Sam 22 Nov - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démétryos
Adepte des Ténèbres
Adepte des Ténèbres


Masculin Messages : 42
Date d'inscription : 06/09/2013

Lexique des pouvoirs
Niveau: Zétas
Spécialité: ////******////
Points: 0

MessageSujet: Re: Océanos, Zetas de l'eau    Dim 7 Sep - 19:15

Hello ! Ta fiche est bien validé comme convenu ^^

PS pour tout ceux qui souhaite avoir plus de détails sur le background du perso : mp moi xD

Je te demanderais de créer :
-ici la fiche de suivit de tes rps,
-ici la fiche de lien de ton perso,
-ici de recensé ton avatar,
-ici ton arbre de compétences (si tu ne comprend pas quelque chose sur ces derniers, fais le nous savoir sur la cb ou par mp ^^ )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arhmeg-idor.forumactif.org
 
Océanos, Zetas de l'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 212 chansons..WOW..c`est magique..WOW..cliques ta chanson
» 212 chansons..WOW..c`est magique..WOW..cliques ta chanson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arh Meg'Idor :: Règlement :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: